Votre province est Québec.

La province a été modifiée, car elle n'était pas disponible pour ce groupe. Québec.

Entrer un groupe et sélectionner une province

Entrer un groupe valide. Note : Entrer le nom de votre entreprise, organisation, syndicat, ordre professionnel, association de diplômés ou de retraités, par exemple.
Sélectionner une province.

Avis important à nos assurés

En raison des intempéries survenues dans plusieurs régions, nous recevons présentement un volume d’appels inhabituel. Tout est mis en œuvre pour vous répondre le plus rapidement possible. Pour éviter l’attente, vous pouvez faire votre réclamation en ligne et un de nos experts en sinistre vous contactera dans les meilleurs délais.

Saut au contenu
Retour

Votre siège d’auto pour enfant est-il bien installé?

Mais êtes-vous certain qu’il est bien installé? Selon la Société canadienne de pédiatrie, l’installation et l’utilisation adéquates du siège d’enfant permettent de réduire le risque de blessure mortelle de 71 % et celui de blessure grave de 67 %. Lisez ces conseils importants pour assurer la sécurité de votre bout de chou!

Choisir le bon siège d’auto

Dans les magasins d’articles pour bébé, on y trouve des sièges d’auto pour tous les âges, poids et tailles. Comment s’y retrouver et lequel choisir? Transports Canada a rédigé un guide pratique expliquant les 4 phases d’utilisation des sièges pour vous aider à déterminer lequel convient à votre enfant. Téléchargez leur liste de contrôle pour acheter un siège d’auto ou un siège d’appoint. Une fois au magasin, assoyez votre enfant dans les modèles en démonstration pour vérifier l’ajustement.

Jetons un coup d’œil aux 3 premières phases d’utilisation d’un siège :

  • Phase 1 – Sièges orientés vers l’arrière : conçus pour les enfants en bas âge pesant moins de 10 kg, ces sièges devraient toujours faire face vers l’arrière, et être installés suivant un angle de 45 degrés pour soutenir la tête de votre bébé. Un harnais bien ajusté assurera sa sécurité en cas d’arrêt soudain ou de collision.
  • Phase 2 – Sièges orientés vers l’avant : ils sont destinés aux enfants de 10 à 30 kg. Si le petit passager fait tout juste 10 kg, mieux vaut utiliser un siège orienté vers l’arrière.
  • Phase 3 – Sièges d’appoint : prévus pour les enfants de 4 ans et plus et d’au moins 18 kg, les sièges d’appoint garantissent une position dans laquelle la ceinture de sécurité est bien appuyée sur les hanches et l’épaule. Les enfants devraient utiliser un siège d’appoint jusqu’à ce qu’ils mesurent 1,45 m. La réglementation relative aux sièges d’appoint varie selon votre province ou territoire.

Bien installer un siège d’auto

Positionnement : Selon Transports Canada, un siège d’auto doit toujours être installé sur la banquette arrière. Les enfants plus âgés qui utilisent une ceinture de sécurité ou un siège d’appoint doivent être attachés par une ceinture sous-abdominale et une ceinture diagonale. Si la place du milieu dans votre auto est équipée seulement de la ceinture sous-abdominale, utilisez cette place pour un siège d’auto avec harnais. Un enfant qui utilise une ceinture ou un siège d’appoint sans dossier sera plus en sécurité avec un appui-tête.

Installation : Suivez les instructions du fabricant et gardez-les pour pouvoir les consulter plus tard – soyez particulièrement vigilant au moment d’orienter un siège convertible vers l’avant. Fixez solidement le siège d’auto pour éviter tout mouvement excessif (jeu de 2,5 cm maximum).

Utilisation : Les sangles doivent être bien ajustées. Réglez-les avant chaque déplacement de façon qu’elles ne soient pas trop lâches. La boucle du harnais doit se trouver le plus bas possible de sorte que la partie abdominale du harnais soit maintenue sur le bassin de votre enfant, et non sur son ventre.

Cinq erreurs à éviter

  1. Type de siège inapproprié : Il n'y a aucun avantage à changer pour un siège d’appoint tant que le siège orienté vers l’avant convient à votre enfant. Ce dernier doit peser au moins 18 kg et atteindre la taille requise avant de pouvoir changer de siège.
  2. Siège mal fixé au véhicule : Une fois fixé, le siège d’auto ne devrait pas bouger de plus de 2,5 cm.
  3. Harnais ou attache de poitrine lâches : Les courroies du harnais doivent être ajustées et bien droites. Fixez l’attache abdominale au niveau des aisselles pour les sièges orientés vers l’arrière et au milieu de la poitrine ou au niveau des aisselles pour ceux orientés vers l’avant. Redoublez de vigilance quand votre enfant porte un manteau d’hiver : serrez bien le harnais.
  4. Mauvais positionnement : Même s’il est bien installé et fixé, une mauvaise position du siège d’auto peut mettre votre enfant en danger.
  5. Utilisation d’un siège défectueux ou non homologué : Par prudence, n’achetez jamais de sièges usagés et remplacez les sièges d’auto et les sièges d’appoint après un accident. Les sièges doivent respecter les normes de sécurité canadiennes; il est donc déconseillé de  les acheter aux États-Unis. Vérifiez aussi si votre modèle ne fait pas l’objet de rappels ou d’avis publics.

Le contenu de cet article a été rédigé à l’aide des pages Web ci-dessous. Pour en savoir plus :

Acheter un siège d’auto ou un siège d’appoint pour enfants – Transports Canada

Les sièges d’auto pour enfants au Canada – BabyCenter (en anglais seulement)

Sièges d’auto : les 5 erreurs majeures à éviter – Hôpital de Montréal pour enfants

Le transport des nourrissons et des enfants dans les véhicules automobiles – Société canadienne de pédiatrie

Votre siège d’auto pour enfant est-il bien installé?

Si vous êtes comme la plupart des parents, le siège d’auto est une des premières choses que vous achetez en apprenant l’arrivée prochaine de bébé.

Les renseignements et les conseils sont fournis à titre indicatif seulement. La Personnelle ne saurait être tenue responsable de tout dommage découlant de l’utilisation de ces renseignements ou conseils. La vigilance est de mise et il est recommandé de consulter un expert en la matière pour recevoir des conseils complets et adaptés à votre situation. Il est aussi recommandé de toujours consulter le manuel du propriétaire et de suivre les instructions et directives du fabricant quant à l’utilisation et à l’installation de tout produit auquel il est fait référence aux présentes.