Votre province est Québec.

La province a été modifiée, car elle n'était pas disponible pour ce groupe. Québec.

Entrer un groupe et sélectionner une province

Entrer un groupe valide. Note : Entrer le nom de votre entreprise, organisation, syndicat, ordre professionnel, association de diplômés ou de retraités, par exemple.
Sélectionner une province.
Saut au contenu
Retour

Les piétons mettent leur propre sécurité en danger

Selon des études, le nombre de blessures et de décès chez les piétons et les cyclistes augmente à la suite du changement d’heure. En automne, il est plus risqué pour ceux-ci de se déplacer entre 16 h 30 et 19 h, car tous les usagers de la route doivent s’habituer à la plus faible luminosité. 

Nous avons sondé plus de 3 000 Canadiens1 au sujet de la sécurité des piétons et des cyclistes. Les distractions et les habitudes dangereuses posent un risque pour tout le monde, mais plus particulièrement pour les jeunes.

Les mauvaises habitudes des piétons

Texter

Trois répondants sur 10 avouent avoir déjà texté en marchant aux abords d’une voie publique. Pour les Canadiens âgés de 16 à 24 ans, ce nombre double pour atteindre 61 %.

Traverser hors des passages piétonniers

C’est 47 % des 16 à 24 ans qui avouent traverser la rue hors des passages piétonniers. En comparaison, la moyenne pour l’ensemble des groupes d’âge s’élève à 38 %.

Porter des écouteurs

Toujours chez les 16 à 24 ans, 57 % disent porter des écouteurs pour écouter de la musique aux abords des voies publiques, comparativement à une moyenne de 26 % pour l’ensemble des groupes d’âge.

Selon la Fondation de recherches sur les blessures de la route, la plupart des blessures et des décès pourraient être évités. Les piétons sont très vulnérables sur la route. Ils ont en effet 284 fois plus de risques que les autres usagers de la route d’être tués ou blessés lors d’une collision avec un véhicule.

C’est particulièrement inquiétant pour les jeunes, car notre sondage montre qu’ils sont plus portés à traverser hors des passages piétonniers ou à marcher distraitement, par exemple en textant ou en écoutant de la musique.

La sécurité routière, c’est l’affaire de qui?

Lorsqu’on leur demande qui selon eux est responsable de la sécurité des piétons et des cyclistes, 64 % des répondants disent que cette responsabilité incombe à tous les usagers de la route, et 56 % affirment que les municipalités ont aussi un rôle à jouer.

De plus, 72 % des répondants croient que l’urbanisme et les infrastructures jouent un rôle important pour améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes.

Nous sommes tous, conducteurs, piétons et cyclistes, responsables de notre sécurité et de celle des autres usagers de la route. Pour prévenir les blessures et les décès, il est important de rester attentif sur la route et aux abords de celle-ci.

Vision Zéro à la rescousse

Parachute Canada, chef de file national en prévention des blessures, est déterminé à réduire le nombre de blessures et de décès. La Personnelle appuie Parachute Canada et son engagement envers Vision Zéro.

Vision Zéro est une initiative multinationale de sécurité routière. Son approche de responsabilité partagée intégrant l’urbanisme vise à améliorer la sécurité routière. Par exemple, des lignes d’arrêt avancées peuvent augmenter la probabilité que les conducteurs cèdent le passage aux piétons d’environ 60 %. Des pistes cyclables protégées peuvent quant à elles réduire les collisions entre les vélos et les véhicules de 90 %. Enfin, les refuges piétonniers peuvent réduire les collisions entre les véhicules et les piétons de 46 %.

Pour en savoir plus sur Vision Zéro : reseauvisionzero.ca/

Les piétons mettent leur propre sécurité en danger

À l’automne, le retour à l’heure normale permet à la plupart d’entre nous de gagner une heure de sommeil. Cependant, si les matins sont plus lumineux, le soleil nous quitte plus tôt, ce qui rend les routes plus risquées pour les piétons, les cyclistes et les conducteurs.

1. Sondage en ligne mené en mars 2018 auprès de 3 200 personnes dans l’ensemble du Canada.

La Personnelle désigne La Personnelle, assurances générales inc. au Québec et La Personnelle, compagnie d’assurances dans les autres provinces et territoires au Canada. Les renseignements et les conseils de cet article sont fournis à titre indicatif seulement. La Personnelle ne saurait être tenue responsable de tout dommage découlant de l’utilisation de ces renseignements ou conseils. La Personnelle recommande la prudence et invite à consulter un expert pour obtenir de l’information détaillée.