Votre province est Québec.

La province a été modifiée, car elle n'était pas disponible pour ce groupe. Québec.

Entrer un groupe et sélectionner une province

Entrer un groupe valide. Note : Entrer le nom de votre entreprise, organisation, syndicat, ordre professionnel, association de diplômés ou de retraités, par exemple.
Sélectionner une province.
Saut au contenu
Retour

Les Canadiens voient des conducteurs distraits, mais peu admettent leur propre distraction

80 % des Canadiens sont régulièrement témoins de distraction au volant

Cependant, seuls 38 % d’entre eux admettent avoir déjà conduit alors qu’ils étaient eux-mêmes distraits. Les répondants du sondage1 classent la distraction au volant au deuxième rang des principaux facteurs de risque pour les conducteurs.

D’après vous, quel est le principal facteur de risque pour les conducteurs de nos jours?

Conduite sous l’effet de l’alcool : 37 %
Distraction au volant : 27 %
Vitesse : 10 %
Conduite agressive : 9 %
Fatigue : 6 %
Conduite sous l’effet de la drogue : 6 %

Saviez-vous qu’il est illégal d’utiliser son cellulaire lorsque l’on conduit si l’on ne le fait pas à l’aide d’un dispositif mains libres?

Oui : 97 %
Non : 3 %

Le cellulaire n’est pas la seule source de distraction

On entend beaucoup parler du cellulaire comme source de distraction mais ce n'est pas la seule. 82 % des répondants estiment être distraits par d’autres facteurs. 

Qu’est-ce qui vous distrait lorsque vous êtes au volant?

L’environnement externe : 51 %
Les passagers ou les enfants dans le véhicule : 35 %
Les changements des réglages du système de divertissement du véhicule : 35 %
Manger ou boire : 31 %

Note : Le total peut être supérieur à 100 % puisqu’un répondant pouvait donner plus d’une réponse.

Des accidents ou des collisions évitables?

Bien que 68 % des Canadiens estiment que les lois actuelles ne sont pas efficaces pour décourager la distraction au volant, 55 % affirment qu’une contravention les inciterait à cesser d’être distraits. Fait alarmant, 37 % des répondants indiquent qu’une collision avec un autre véhicule serait la raison la plus susceptible de les décourager de conduire alors qu’ils sont distraits!

Plus de renseignements sur l'impact de la distraction au volant

Feuillet d'information Collisions mortelles causées par la distraction, 2000-2015 de la Fondation de recherches sur les blessures de la route.

Écoutez en différé les discussions du panel sur les enjeux et les solutions complexes relatifs à la distraction au volant, qui a eu lieu le 18 septembre 2018 à Montréal.

Les Canadiens voient des conducteurs distraits, mais peu admettent leur propre distraction

Les Canadiens classent la distraction au volant comme l'un des principaux facteurs de risque pour les conducteurs. Quelles sont les sources de distraction et quels sont les comportements face à ces dernières? Les résultats d'un récent sondage pancanadien répondent à ces questions.

La Personnelle désigne La Personnelle, assurances générales inc. au Québec et La Personnelle, compagnie d’assurances dans les autres provinces et territoires au Canada. Les renseignements et conseils de cet article sont fournis à titre indicatif seulement. La Personnelle ne peut être tenue responsable de tout dommage découlant de leur utilisation. La Personnelle recommande la prudence et invite le lecteur à consulter un expert pour obtenir de l’information détaillée.

1. Sondage en ligne mené en mars 2018 dans l’ensemble du pays auprès de 3 020 répondants en âge de conduire.