Votre province est Québec.

La province a été modifiée, car elle n'était pas disponible pour ce groupe. Québec.

Entrer un groupe et sélectionner une province

Entrer un groupe valide. Note : Entrer le nom de votre entreprise, organisation, syndicat, ordre professionnel, association de diplômés ou de retraités, par exemple.
Sélectionner une province.
Saut au contenu
Retour

Conduite avec facultés affaiblies par la drogue : les Canadiens s'inquiètent

86 % des Canadiens s'inquiètent de ce problème. En fait, 75 % d'entre eux sont préoccupés par les progrès réalisés dans des sphères cruciales telles que la législation, les tests et la sensibilisation.

Une cause de décès sur la route

Un nouveau rapport de la Fondation de recherches sur les blessures de la route (FRBR) mentionne que le pourcentage de conducteurs décédés dans un accident de la route chez qui l'on a trouvé des traces de cannabis est passé de 15,9 % en 2000 à 20,9 % en 2015.

Croyez-vous qu’il y aura une augmentation de la conduite avec les facultés affaiblies à la suite de la légalisation de la marijuana?*

Oui : 71 %
Non : 29 %

Est-ce que l’âge y est pour quelque chose?

Selon la FRBR, les groupes des 16 à 19 ans (32,1 %) et des 20 à 34 ans (35,9 %) étaient les 2 groupes d'âge comptant le plus de conducteurs décédés après avoir consommé du cannabis en 2015. De plus, le pourcentage de conducteurs âgés de 35 à 49 ans chez qui la présence de cannabis a été détectée (16,9 %) est non négligeable tout comme celui du groupe des 50 à 64 ans, qui s’élève à 14,9 %.

Selon vous, quel groupe d’âge est le plus susceptible de conduire sous l’influence de la marijuana?*

Groupe 16-34 ans : 90 %
Groupe 35-54 ans : 9 %
Groupe 55 ans et plus : 1 %

Reconnaître les conducteurs aux facultés affaiblies

Selon l'Enquête nationale sur le cannabis de Statistique Canada, 14,3 % des consommateurs de cannabis prennent le volant dans les 2 heures suivant sa consommation, ce qui est particulièrement alarmant.

Croyez-vous que la police dispose des moyens et des ressources nécessaires pour détecter les conducteurs sous l’influence de la marijuana?*

Non : 81 %
Oui : 19 %

Au-delà du cannabis : les médicaments

La conduite avec facultés affaiblies par le cannabis n'est pas l'unique source de préoccupations des Canadiens : 75 % des répondants s'inquiètent également de la conduite sous l'influence de médicaments sur ordonnance.

  • 16,6 % des Canadiens admettent avoir déjà conduit sous l'influence d'un médicament en vente libre (par exemple, un médicament pouvant causer de la somnolence).
  • 20 % des Canadiens admettent avoir conduit au moins 1 fois sous l'influence d'un médicament d'ordonnance.

Des partenaires avec un but commun

La Personnelle collabore étroitement avec des partenaires nationaux, comme la Fondation de recherches sur les blessures de la route, afin de mieux informer les Canadiens sur les risques de la route. La Personnelle est fière de proposer deux ressources additionnelles qui soutiendront la lutte contre la conduite avec facultés affaiblies par la drogue :

Le Centre d'études sur la conduite avec facultés affaiblies par les drogues est une ressource en ligne conçue pour diffuser les dernières recherches sur le sujet, augmenter la sensibilisation et servir de base à l'élaboration de mesures efficaces pour lutter contre ce comportement.

Un nouveau rapport de la Fondation de recherche sur les blessures de la route au Canada sur la consommation de cannabis chez les conducteurs au Canada analyse le rôle de celui-ci dans les collisions ayant coûté la vie à des conducteurs entre 2000 et 2015.

Conduite avec facultés affaiblies par la drogue : les Canadiens s'inquiètent

Alors que le nombre d'accidents mortels causés par le cannabis augmente, de nombreux intervenants expriment de sérieuses préoccupations au sujet de la conduite sous l'effet de la drogue. Ces préoccupations trouvent d’ailleurs écho dans un récent sondage.

* Le sondage a été réalisé en ligne en mars 2018 auprès de 3 020 répondants en âge de conduire, dans l’ensemble du pays.

La Personnelle désigne La Personnelle, assurances générales inc. au Québec et La Personnelle, compagnie d’assurances dans les autres provinces et territoires au Canada. Les renseignements et conseils de cet article sont fournis à titre indicatif seulement. La Personnelle ne peut être tenue responsable de tout dommage découlant de leur utilisation. La Personnelle recommande la prudence et invite le lecteur à consulter un expert pour obtenir de l’information détaillée.