La conduite hivernale : solutions à six problèmes courants

Il fait moins 10 ºC et encore noir dehors, alors que vous vous démenez pour ouvrir la porte gelée de l’auto. Grattoir en main, vous vous attaquez à la neige et à la glace qui recouvrent le pare-brise. Vous vous glissez derrière le volant avec un soupir de soulagement, mais quand vous tournez la clé dans le contact, elle ne vous renvoie qu’un faible « clic ». La journée s’annonce longue!

Voici donc un guide pratique qui vous aidera à surmonter les problèmes courants liés à la conduite hivernale. Parfois, pour vous rendre où vous devez aller, il suffit d’un peu de préparation, de quelques produits ménagers et d’un brin d’ingéniosité!

1. Batterie à plat

Les batteries d’automobile ont généralement une durée de vie de quatre ou cinq ans. Demandez à un mécanicien de tester votre batterie avant la chute du mercure. Quand vous roulez, vous pouvez réduire la décharge de la batterie en baissant la vitesse du ventilateur de chauffage et en éteignant les dégivreurs de fenêtres lorsque vous n’en avez pas besoin. Gardez des câbles de survoltage dans le véhicule et apprenez à les utiliser de façon sécuritaire. L’adhésion à un service d’assistance routière ne peut pas faire de mal non plus.

2. Pare-brise glacé

Voici un bon truc pour dire adieu à la glace sur votre pare-brise : recouvrez-le d’un morceau de carton, de vieux tapis de bain ou même d’une nappe en plastique. Enlevez et secouez le matin venu, tout simplement!

3. Fenêtres et serrures de portes gelées

N’utilisez jamais d’eau, ça ne ferait qu’aggraver la situation. Essayez plutôt ceci :

  • Déverrouillez une autre porte.
  • En portant des gants, chauffez votre clé avec un briquet et poussez-la doucement dans la serrure.
  • Soufflez de l’air chaud directement sur la serrure pendant quelques minutes avec un séchoir à cheveux ou une paille.
  • Par mesure préventive, vous pouvez vaporiser du silicone, du WD-40 ou de l’enduit pour la cuisson sur les fenêtres et les serrures.
  • Ayez du dégivreur de serrures sous la main.

4. Givre à l’intérieur des fenêtres

Pour prévenir le givre à l’intérieur des fenêtres, enlevez les tapis de plancher mouillés et faites-les sécher dans la maison durant la nuit. Vous pouvez aussi récupérer les sachets de silicone qu’on trouve dans les boîtes à chaussures et les laisser dans la voiture : ils absorberont l’humidité. Il est également possible d’acheter un vaporisateur antibuée en quincaillerie.

5. Problèmes d’essuie-glaces

Le soir, enfilez de vieux bas sur vos essuie-glaces pour les empêcher de geler. Pour les faire dégeler, essuyez-les avec un chiffon doux trempé dans de l’alcool à friction pur. Vous pouvez aussi les relever durant la nuit, tout simplement.

6. Moteur froid

Laissez le moteur tourner au ralenti pendant 30 secondes avant votre départ. Si vous le faites plus longtemps, vous gaspillez de l’essence, augmentez l’usure du moteur et écourtez la durée de vie de l’huile moteur. Envisagez l’achat d’un chauffe-moteur, un appareil électrique qu’on branche durant la nuit pour préchauffer le liquide de refroidissement et l’huile. Son utilisation permet de réduire la consommation d’essence et fait en sorte que l’habitacle se réchauffe plus vite.

Avant de partir

Ayez un balai à neige, une petite pelle, des câbles de survoltage, des gants, du liquide lave-glace et une lampe de poche dans la voiture, ainsi qu’une trousse d’urgence contenant des bouteilles d’eau et des aliments non périssables. Assurez-vous que votre réservoir d’essence est au moins à moitié plein. Cela aide à prévenir l’humidité dans le circuit de carburant et à éviter qu’il gèle, et vous permettra de faire tourner le moteur pour être au chaud si vous restez pris.

Le contenu de cet article a été rédigé à l’aide des pages Web ci-dessous. Pour en savoir plus :

L’ABC du survoltage, CAA-Québec
Conduite hivernale sécuritaire, Gouvernement du Québec
Conseils de conduite hivernale, CAA
La conduite en hiver, Gouvernement du Canada


Autres sujets d'intérêt :

Ces renseignements et ces conseils sont fournis à titre indicatif seulement. La Personnelle ne saurait être tenue responsable de tout dommage découlant de l’utilisation de ces renseignements ou conseils. La Personnelle recommande la prudence et invite à consulter un expert pour obtenir de l’information détaillée.