Dégâts d’eau : ce que tout propriétaire devrait savoir

Aussi douce et agréable qu’elle soit, l’eau peut aussi transformer votre demeure en zone sinistrée et causer beaucoup de dommages.

Lorsque l’eau s’infiltre par le toit ou qu’elle envahit un sous-sol à la suite d’une infiltration ou de l’éclatement d’un tuyau, le niveau de stress des propriétaires peut augmenter considérablement : anxiété face aux dommages anticipés, nécessité de déménager temporairement selon la gravité de la situation… Bref, les dégâts d’eau ne sont pas à prendre à la légère.

Les changements climatiques en cause

De nos jours, près de la moitié des réclamations d’assurance concernent un dégât d’eau1. Cette croissance s’explique par les changements climatiques. Les pluies et les tempêtes de neige sont plus abondantes, les épisodes de verglas plus nombreux et les périodes de temps glacial sont suivies de redoux. Tout cela a des répercussions sur nos maisons.

Très souvent, les pluies abondantes surchargent le réseau d’évacuation municipal, ce qui cause des refoulements d’égouts. Elles peuvent aussi créer une accumulation d’eau autour de la maison, causant des infiltrations par les fondations.

Si vous êtes victime d’un dégât d’eau, il est primordial d’appeler en tout premier lieu votre assureur, et ce, avant un nettoyeur après sinistre. La plupart des assureurs offrent un service d’urgence 24 heures sur 24. Votre assureur pourra vous donner des conseils essentiels et vous aider à voir plus clair dans une situation qui peut s’avérer très stressante.

Pourquoi appeler votre assureur en priorité?

  • De par son expérience et ses connaissances, votre assureur pourra vous indiquer les mesures à prendre sur-le-champ pour sécuriser les lieux.
  • Votre assureur vous dirigera vers des professionnels qualifiés pour effectuer les travaux. Les assureurs ont leurs propres partenaires commerciaux qu’ils sélectionnent selon la qualité de leurs services et leur rapidité d’action. Même si vous n’êtes pas tenu de le faire, il est à votre avantage de choisir un partenaire recommandé par votre assureur. Cela vous évitera de mauvaises surprises, comme des frais de nettoyage plus élevés pouvant réduire considérablement le montant d’assurance disponible pour réaliser les travaux de restauration par la suite.

Quelques précautions utiles en cas de dégâts d’eau

  • Fermez l'entrée d'eau principale, si ce n'est déjà fait.
  • Évacuez et épongez le plus d'eau possible, idéalement dans les 24 heures.
  • Utilisez un aspirateur pour déchets secs et humides pour récupérer l'eau.
  • Déshumidifiez la pièce à l'aide d'un déshumidificateur (couramment utilisé dans les sous-sols) et aérez-la avec un ventilateur.
  • Évitez de surchauffer la pièce. Gardez le chauffage à une température normale en tenant compte de la période de l'année.
  • Essuyez les surfaces humides et séchez les tissus.
  • Enlevez les coussins mouillés des divans et des fauteuils et appuyez-les verticalement sur un mur pour un séchage uniforme. Épongez les tapis mouillés avec un tissu propre et blanc afin d'éviter une transposition de couleur.
  • Déplacez les meubles et les autres biens dans un endroit sec ou surélevez-les sur des blocs ou des panneaux de styromousse.
  • Prenez des photos des dommages.
  • Conservez les factures et les pièces justificatives de vos dépenses.
  • Dans la mesure du possible, ne jetez pas immédiatement les biens endommagés. S’ils posent un danger pour la santé de votre foyer, sortez-les à l’extérieur.

Estimation des travaux

Lorsque vous recevrez une estimation des travaux à effectuer, assurez-vous de bien comprendre toutes les étapes et d’y retrouver : le taux horaire des employés, le nombre de jours prévus pour exécuter les travaux, les services ou produits connexes pouvant être requis (ex. : ventilateurs, entreposage de meubles, etc.) et leurs coûts.

Dans la mesure du possible, avant d’accepter une offre de service d’un fournisseur, demandez l’avis de votre assureur.

Références :


Autres sujets d'intérêt :

  1. Le risque de dommages causés par l’eau et la tarification de l’assurance des biens au Canada, document de recherche de l’Institut canadien des actuaires.

« La Personnelle » désigne La Personnelle, assurances générales inc. au Québec, et La Personnelle, compagnie d’assurances partout ailleurs au Canada.

L’information contenue dans le présent document est fournie à titre indicatif seulement et ne saurait être interprétée comme des conseils de spécialiste ou se substituer à ceux-ci. La Personnelle n’assume aucune responsabilité relativement à la manière dont cette information est utilisée.