• 1 888 476-8737

Ce site utilise un mode de chiffrement qui protège la confidentialité de tous les renseignements que vous soumettez.

SSL
Copyright © 1998-2016 La Personnelle, compagnie d’assurances. Tous droits réservés.

Appelez-nous : 1 888 476-8737

 

L’assurance habitation pour les locataires : les mythes et les faits

Plusieurs locataires ne sont pas conscients de l’importance de l’assurance habitation. En effet, selon le Bureau d’assurance du Canada, environ la moitié des locataires n’ont pas d’assurance (anglais seulement). Aucune loi canadienne n’oblige les locataires à souscrire une assurance de biens, mais votre propriétaire pourrait l’exiger sur votre bail. Voici quelques mythes et faits à propos de l’assurance locataire et quelques raisons pour lesquelles c’est une bonne idée de s’en procurer une.

Mythe : l’assurance locataire est trop chère.

Fait : en général, le coût moyen de l’assurance locataire se situe entre 15 $ et 30 $ par mois.

Voici quelques conseils pour économiser davantage sur l’assurance locataire :

  1. Augmentez votre franchise. Une franchise plus élevée vous permet de réduire les primes d’assurance. Toutefois, vous devrez payer la franchise chaque fois que ferez une réclamation à la suite d’une perte ou de dommages.
  2. Assurez votre habitation et votre auto pour obtenir un rabais et des avantages additionnels.
  3. Songez à vous désencombrer afin de ne pas souscrire de l’assurance pour des choses dont vous n’avez pas besoin.
  4. Se constituer un bon historique d’assurance locataire (p. ex. avoir un dossier sans réclamation) peut également vous aider à éventuellement économiser sur votre prime lorsque vous souscrirez de l’assurance habitation ou copropriétaire.

Mythe : votre propriétaire a de l’assurance qui vous couvre.

Fait : l’assurance de votre propriétaire couvre les dommages au bâtiment. Elle ne couvre pas vos effets personnels ni votre responsabilité civile.

Mythe : tous les biens dans votre appartement sont couverts par l’assurance locataire.

Fait : vous pourriez avoir besoin d’une protection accrue pour les œuvres d’art chères, les bijoux raffinés et autres articles de valeur.

Voici quelques exemples de ce qui est couvert par l’assurance locataire :

  • Pertes occasionnées par le feu ou la fumée, la foudre, le vandalisme, le vol, une explosion, une tempête de vent et certains types de dégâts d’eau.
  • Votre responsabilité civile personnelle pour des blessures à autrui ou des dommages à leurs biens lorsqu’ils se trouvent sur les lieux assurés ainsi que les frais de défense juridiques si vous êtes poursuivi en justice.
  • Les dépenses pour loger ailleurs durant les travaux de rénovation dans votre habitation à la suite d’une perte assurée (habituellement jusqu’à 20 % du montant du contenu (anglais seulement) s’il y a eu un incendie et que les locataires ont dû quitter l’immeuble). Ce montant comprend les factures d’hôtel, les repas et autres frais connexes.

Règle générale, souscrire à une assurance locataire est une bonne décision, compte tenu de la prime minime et de la protection exhaustive. Nous vous recommandons de commencer par dresser l’inventaire de tous vos biens et de déterminer combien il en coûterait pour les remplacer en cas de perte ou de dommages. Cet exercice vous permettra de déterminer si vous avez besoin d’assurance locataire.

Sources


Partager :

  • courriel
  • facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer

Demandez une soumission

Sécurisé par Entrust
1 888 476-8737